Pierre Kroll  illustrateur livre Home Staging

Pierre Kroll, illustrateur du livre Home Staging

Architecte de formation, Pierre Kroll a su trouver sa voie en croquant le monde et ses contemporains sous son crayon malicieux.

 

Né en République Démocratique du Congo en 1958,  Pierre Kroll suit des études d’architecte à Liège et à Bruxelles.
Diplômé en 1981. Il obtient encore, par la suite, une licence en Sciences de l’Environnement à l’Université de Liège. Il travaille un an et demi au cabinet de l’échevin de l’urbanisme de la ville de Liège comme conseiller.

 

Dès 1984, qu’il vend ses premiers dessins à des journaux comme Le Vif, Le Vif L’Express, La Cité , La Wallonie, Défi Sud, Espaces de Liberté, Le Pourquoi Pas ?, Trends Tendances, Pan, Le Soir Illustré, Femmes d’Aujourd’hui , La Libre Belgique, Le Peuple, etc. Tous les journaux et magazines belges l’ont un jour ou l’autre publié. Depuis 1996, il n’a pas manqué une seule semaine de fournir une planche originale à l’hebdomadaire Télémoustique et il est le dessinateur attitré du quotidien Le Soir depuis 2002.

 

Parallèlement, Pierre Kroll mène une carrière en télévision bien remplie, surtout à la RTBF, avec, avant tout, L’Ecran Témoin, émission de débat, hebdomadaire, sur tous les sujets de société en ce compris les plus délicats, où il dessine en direct de 1985 à 1992 puis à nouveau en 1996 et 1997 avant de passer aux débats, hebdomadaires aussi mais plus politiques, de Mise au Point tous les dimanches sur la même chaîne (un dessin tiré de ceux du débat est publié chaque semaine dans Ciné Télé revue ). Dans l’intermède, il participa au succès d’une émission d’humour de RTL-TVi, la chaine privée : Y en aura pour tout le monde. En 1996, il réalise un dessin quotidiennement pour le JT Soir de la RTBF. Il fut chroniqueur, illustrateur ou même co-présentateur de nombreuses autres émissions,  toujours pour la chaîne publique : Bizness bizness, Cœur et Pique, Cinémoi, Les @llumés.be, La Télé Infernale, Bonnie & Clyde, etc.

 

Homme de radio aussi, on peut l’entendre dans le Jeu des Dictionnaires sur La Première où il raconte d’invraisemblables histoires de chauve-souris, des pitchs de James Bond inédits ou des extraits d’évangiles revus et corrigés, et La Semaine Infernale où il livre son regard décapant sur l’actualité.

 

Il obtint le premier prix du Press Cartoon of Belgium (2006 et 2009) qui récompense le meilleur dessin de presse publié dans l’année. Il avait reçu « le prix de l’humour vache » en 1986 en France avec Solé. La caractéristique de ces trois concours étant qu’on ne s’y porte pas candidat ! Les dessins de Pierre Kroll sont régulièrement repris dans le Courrier International et quelques journaux français. Il est souvent invité par TV5 pour commenter l’actualité en dessins avec d’autres cartoonistes.

Depuis 1995, il publie chaque année, au moins un album de ses meilleurs dessins, plus les inédits et les refusés, aux éditions Luc Pire qui est traditionnellement en tête des livres les plus vendus, toutes catégories confondues, en Belgique francophone.

 

Biographie extraite du site officiel de Pierre Kroll : www.kroll.be